Archive for the ‘non répudiation’ Category

Transaction de valeur et transaction de bien

Sunday, April 5th, 2020

Une transaction dans une monnaie permet la transmission de valeur entre deux entités. Cette transmission est une (ré)attribution de la valeur matérialisée par un jeton ou une partie de jeton. Mais une transaction peut aussi potentiellement porter non sur la valeur d’un jeton mais sur un objet physique attaché à un jeton. Dans ce cas on peut figer dans une cryptomonnaie une transaction de bien. Et si la monnaie permet une transaction contenant de multiples transactions unitaires, on peut avoir dans une même transaction une réattribution de bien simultané à une réattribution de valeur, les deux non répudiables et non séparables.

Blockchain et nouveau lien

Saturday, August 11th, 2018

Duplicata de l’article de même nom sur le blog de nebule.


Suite des articles sur la Blockchain et nebule, Le cas de la messagerie et la Réputation d’entité et chaînage.

Le problème de n’avoir que des liens annulables dans nebule, rapporté à une émulation du fonctionnement d’un équivalent de la blockchain, c’est que l’entité initiatrice d’une transaction peut invalider la transaction ou au contraire elle peut se voir contraindre la transaction par un groupe coalisé.

Une solution serait de créer un nouveau type de lien spécifiquement non annulable, c’est à dire non soumis à l’action du lien de type x. Mais ce cas particulier va ralentir le traitement de la lecture et de la vérification des liens là où elle doit être la plus optimale. Mais bon la force de l’usage fait peut-être loi.

Une autre solution pourrait être de se baser sur un objet de transaction. Dans ce cas nous n’avons plus un objet servant de jeton de valeur avec la résolution des liens pour suivre ses évolutions mais un objet de transaction faisant en interne référence à un autre objet jeton de valeur. Dans ce cas, la suppression d’un objet répliqué étant beaucoup plus illusoire, si d’autres entités signent cet objet comme une transaction il est possible de la retrouver même si l’initiateur de la transaction le supprime. Cette méthode pose cependant un problème, quel lien doit être utilisé afin de propager l’objet de la transaction, et donc la transaction elle même, tout en permettant la création de confiance ?